Prix Ambassadeur de la conscience Amnesty International annonce les lauréats 2013

17 septembre 2013
Le prix Ambassadeur de la conscience est la plus prestigieuse des distinctions décernées par Amnesty International ; il récompense des personnes ayant défendu et amélioré la cause des droits humains tout au long de leur vie, notamment en montrant l’exemple. L'édition 2013 de la remise de ce prix aura lieu mardi 17 septembre dans la soirée, lors d’une cérémonie organisée à la Mansion House, à Dublin, en Irlande.

130917_harry_belafonte.jpg Harry Belafonte en 2010 © Manfred Werner

130917_malala_yousafzai.jpg Malala Yousafzai au siège de l'ONU en 2013. © REUTERS<br />

Amnesty International a annoncé mardi 17 septembre que Malala Yousafzai, écolière pakistanaise militant en faveur du droit à l’éducation, et Harry Belafonte, chanteur américain champion des droits humains et de la justice sociale, sont les lauréats 2013 du prix Ambassadeur de la conscience.

Le prix leur sera remis lors d’une cérémonie qui aura lieu mardi dans la soirée à la Mansion House, à Dublin (Irlande). Des images et vidéos de cet événement seront mises à disposition le soir même.

«Harry et Malala sont de véritables ambassadeurs de la conscience, qui s’expriment en faveur des droits universels, de la justice et de la dignité humaine, et encouragent les autres à suivre leur exemple», a indiqué Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International.

Malala Yousafzai

À 16 ans, elle milite en faveur de l’égalité d’accès à l’éducation. En 2009, sur le blog qu’elle tenait pour la BBC, elle avait expliqué en détail son agacement face à l’ordre des talibans de fermer toutes les écoles pour filles de son Pakistan natal. En 2012, elle a été grièvement blessée par balle, agression revendiquée par les talibans du Pakistan.

Malala recevra son prix des mains de Bono, le chanteur du groupe U2, qui sera accompagné d’Azar Nafisi, l’auteure de Lire Lolita à Téhéran.

Lorsqu’elle a appris que le prix lui avait été décerné, Malala Yousafzai a déclaré :

«Il y a dans le monde des millions d’enfants comme moi qui se battent chaque jour pour que leur droit d’aller à l’école soit respecté.»

«Je suis vraiment honorée de recevoir cette récompense, et je voudrais à cette occasion rappeler à tous qu’il y a dans le monde des millions d’enfants comme moi qui se battent chaque jour pour que leur droit d’aller à l’école soit respecté. J’espère qu’en travaillant ensemble nous réaliserons un jour notre rêve d’une éducation pour tous, aux quatre coins du monde.»

Harry Belafonte

Il a œuvré toute sa vie en faveur de causes humanitaires, allant du mouvement pour les droits civiques à la protection des enfants pris au piège du conflit armé syrien. Ce musicien et artiste ayant reçu de nombreuses récompenses (Tony et Emmy Awards, entre autres) a à d’innombrables reprises été poussé à l’action par ce qu’il nomme «l’obligation de faire davantage que distraire».

Harry Belafonte a eu les mots suivants :

«La position d’Amnesty International face aux violations des droits humains, quelles qu’elles soient, est courageuse et aiguille notre sens moral.»

«Depuis la création d’Amnesty International, j’ai fait miens les principes que l'organisation défend. C’est un honneur de recevoir ce prix. La position d’Amnesty International face aux violations des droits humains, quelles qu’elles soient, est courageuse et aiguille notre sens moral.

«Je suis d’autant plus flatté de recevoir le prix Ambassadeur de la conscience que j’ai l’honneur de le partager avec Malala Yousafzai, une vraie héroïne de notre temps. J’ai une admiration sans bornes pour elle. Son action a encouragé de nombreux membres de la famille mondiale à s’engager dans la lutte contre la tyrannie. Pour tout cela, je vous serai éternellement reconnaissant.»

Roger Waters remettra son prix à Harry Belafonte et sera accompagné d’un invité spécial.

Complément d’information

Le prix Ambassadeur de la conscience a été inspiré par le poème From the Republic of Conscience, composé pour Amnesty International par Seamus Heaney, qui vient de nous quitter. Il était prévu que le poète irlandais lise son poème lors de la cérémonie.

Un hommage sera rendu à ce lauréat du prix Nobel de littérature ; en particulier, son poème, qui a inspiré une génération de défenseurs des droits humains, sera lu.

La soirée sera présentée par Orla Guerin, journaliste de la BBC, et les invités musicaux seront le ténor Joseph Calleja, la chanteuse Esperanza Spalding, qui a remporté un Grammy Arward, et Music Generation.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur le prix Ambassadeur de la conscience, notamment sur les précédents lauréats, en cliquant ici