Conférence annuelle: Retour en photos

Le conflit en Ukraine et la réforme du droit pénal sexuel étaient au cœur de la Conférence annuelle de la Section suisse à l’EventFabrik à Berne le samedi 14 mai. Plusieurs expert·e·x·s y ont abordé ces thématiques lors d’une scène ouverte.

Vers la galerie

Lors du programme de la matinée, l’intervention des activistes russes et ukrainien·ne·x·s, Katja Glikman, Dzvenyslava Shcherba et Christina Dalestka sur la guerre en Ukraine a été un moment particulièrement touchant.

La scène ouverte nous a ensuite permis de découvrir les contributions de plusieurs militant·e·x·s de la Section suisse. Des membres du groupe des personnes concernées par les violences sexuelles, du groupe droits des femmes de Berne et de la YouthTaskForce se sont succédé au micro. Agota Layoyer, experte sur les violences sexuelles, Christina Bacchetto de Lantana (service spécialisé d'aide aux victimes de violence sexuelle), Christoph Gosteli, conseiller auprès des hommes en matière de prévention de la violence au mannebüro züri et Nathan Saurer de messieurs.ch se sont également exprimé·e·x·s de manière créative sur la lutte contre les violences sexuelles. 

Enfin, l’après-midi, les membres d’Amnesty Suisse ont eu l’opportunité de s’impliquer activement en participant aux différents ateliers, tandis que la journée se terminait avec une action photo affirmant la nécessité d’un droit pénal sexuel basé sur le consentement.