Le regard des islamistes

Article paru dans le magazine AMNESTY, n°46, publié par la Section suisse d’Amnesty International, août 2006.
La journaliste Anne Nivat, après ses reportages de guerre Afghanistan et en Irak, publie un livre sur la façon dont les islamistes voient l'Occident.

Islamistes. Comment ils nous voient

Cette fois ce n’est pas nous, en Occident, qui critiquons et jugeons. Mais bien les islamistes. Et en fin de compte, leur regard n’est pas plus tendre que le nôtre. Par contre, leur voix ne rencontre que rarement un écho dans nos médias. Alors Anne Nivat est repartie, là-bas, afin de les rencontrer et de les écouter.

D’une certaine manière, cet ouvrage peut être considéré comme la suite de Lendemains de guerre en Afghanistan et en Irak. L’auteure se rend à nouveau au Pakistan, en Irak et en Afghanistan et on retrouve parfois, avec grand plaisir, les mêmes personnages. Les gens qui ont cheminé sur la même la route que la journaliste, ceux qui l’aident et la guident dans son périple.

Bref, les mêmes lieux deux ans plus tard. Qu’est-ce qui a changé ? «Que ce soit en Afghanistan, au Pakistan ou en Irak, les promesses du gouvernement américain ont fait long feu et les conflits s’éternisent, très médiocrement relayés par la plupart des médias occidentaux.» Donc, aucune amélioration notoire. Par contre, leur vision de notre monde s’est péjorée. Quasiment toutes les personnes interviewées affichent un antiaméricanisme à peine voilé pour certaines et très agressif pour d’autres. Et elles ne comprennent pas non plus très bien le reste de l’Occident. Ce monde occidental qui a cru ou croit encore que ses valeurs sont partagées par tous, mettant ainsi les autres visions du monde au placard. «L’Occident ne se rend pas compte qu’ailleurs dans le monde il peut humilier, blesser et choquer.» C’est ce regard dominant qui est aussi critiqué ici.

Anne Nivat continue à faire du tout grand journalisme. Elle écoute sans juger, mais sans complaisance non plus. Essayer de comprendre, de se comprendre, afin de pouvoir cohabiter pacifiquement, malgré tout ce qui nous sépare.

Anne Nivat, Islamistes. Comment ils nous voient, Fayard, 2006, 163 p.