N°69 - juin 2012: Vente d'armes: Un commerce qui tue

Le commerce international des armes est moins régulé que celui des écailles de tortues. Cette situation profite à l’industrie de l’armement des grandes puissances, qui engrange des millions de dollars grâce à de juteux contrats. Les Etats membres des Nations unies se réuniront en juillet à New York pour définir un traité global visant à réguler les transferts d’armement. Une occasion décisive de limiter la fourniture d’armes et de munitions lorsqu’elle contribue à de graves atteintes des droits humains.

Magazine.jpg

Page 1 sur 2