N° 75 - décembre 2013 Russie: museler pour gouverner

A l’approche des Jeux olympiques d’hiver le 7 février 2014 à Sotchi, le président russe Vladimir Poutine présente sa politique sous un jour démocratique et progressiste. Mais depuis le début de son troisième mandat présidentiel en mai 2012, la liberté d’expression est limitée drastiquement par une série de lois. Les manifestations sont interdites ou dispersées violemment, les personnes critiques envers le régime réduites au silence, les homosexuel·le·s discriminé·e·s, tandis que les organisations non gouvernementales peuvent être accusées d’espionnage.
Page 3 sur 3