Un homme debout parmi les décombres de la Vieille ville d'Alep, reprise par l'armée syrienne la nuit du 6 au 7 décembre 2016. © REUTERS/Omar Samadiki
Un homme debout parmi les décombres de la Vieille ville d'Alep, reprise par l'armée syrienne la nuit du 6 au 7 décembre 2016. © REUTERS/Omar Samadiki

Sommaire Sommaire

Juin 2017
Il y a plus de six ans, un élan pacifique réunissait des dizaines de milliers de Syrien·ne·s autour d’une volonté de réforme. Mais le déficit de soutien occidental à toute forme d’opposition, et l’appui décisif de l’Iran et de la Russie à Damas ont écrasé la révolution modérée. La crise syrienne est le reflet d’un monde en crise. Pourtant, malgré le conflit qui semble inextricable, des hommes et des femmes s’ingénient à vivre, dans le pays ou sur les routes de l’exil.