Les forces de l’ordre lancent des gaz lacrymogènes lors de la manifestation pour la dignité et la justice, à Paris le 19 mars 2017. Initiée par des familles de victimes, cette manifestation dénonçait les violences policières en France et l’impunité dont elles font l’objet. © Martin Barzilai
Les forces de l’ordre lancent des gaz lacrymogènes lors de la manifestation pour la dignité et la justice, à Paris le 19 mars 2017. Initiée par des familles de victimes, cette manifestation dénonçait les violences policières en France et l’impunité dont elles font l’objet. © Martin Barzilai

Sommaire Sommaire du magazine AMNESTY n°90

Août 2017
L’engagement pour les droits humains est devenu plus dangereux à travers le monde. La récente vague d’arrestations de militant·e·s de premier plan en Turquie, dont le président et la directrice de la Section turque d’Amnesty International, reflète cette tendance de manière tragique. Même dans les démocraties occidentales, les défenseur·e·s des droits humains sont de plus en plus considéré·e·s comme un obstacle à la sécurité et aux intérêts nationaux, et entravé·e·s dans leur action.
 
Pour voir en plus grand cliquez à droite sur « Full Screen » ou suivez ce lien.
Sommaire du magazine AMNESTY n° 90, Août 2017

4 Édito
5 Good News
6 En image
7 En bref
9 Opinion: Les réfugié·e·s stimulent notre compétitivité   

Point fort: Sociétés civiles sous pression

12 Dans le viseur du pouvoir
14 L'action de la Suisse sous la loupe
15 Turquie: société civile muselée
16 Israël: les voix critiques sous pression

18 Déterminée, coûte que coûte
19 Plus jamais de mort·e·s LGBTI!
20 Au nom des arbres

Éclairages

22 Irak - «Daech meurt, et nous vivons»
25 France - La famille contre l'embrigadement
28 Afghanistan - L'Afghanistan au féminin
31 Interview - Droits humains en turbulence

Échos

32 Couvertures
34 BD par Hani Abbas
35 Interview - Max Lobe, sur les traces de la «guerre cachée»
36 Espace fiction - «Je mange pas avec les doigts»

Action
39 PortrAIt - Emily Baud, femme de lettres et d'action