Journée Internationale des femmes Stands et actions

10 mars 2014
À l'occasion de la Journée Internationale de la femme du 8 mars 2014, Amnesty International a lancé la campagne mondiale «My Body, My Rights». Les militant·e·s d’Amnesty Suisse ont organisé des ...

À l'occasion de la Journée Internationale de la  femme du 8 mars 2014, Amnesty International a lancé la campagne mondiale «My Body, My Rights». Les militant·e·s d’Amnesty Suisse ont organisé des actions qui se sont déroulées dans toute la Suisse pour promouvoir et défendre les droits sexuels et reproductifs des femmes. Des signatures pour une pétition sur le Népal ont notamment été récoltées.

Cette pétition réclame que le gouvernement népalais établisse une stratégie efficace pour prévenir le prolapsus utérin dans ce pays, maladie génitale très répandue qui touche plus de 600’000 femmes népalaises, dès leur plus jeune âge. Les discriminations que les femmes et les jeunes filles subissent sont à la fois les causes et les conséquences de cette maladie très pénible.

Au Népal, les droits humains des femmes ne sont pas respectés, car elles ne sont pas libres de décider de leurs relations sexuelles, ni de choisir le nombre d’enfants qu’elles désirent. De plus, elles ne peuvent pas se reposer après leurs grossesses, car la société attend d’elles qu’elles travaillent dans les champs, ce qui les contraint à porter de lourdes charges peu après l’accouchement. Vous trouverez plus d’informations sur la situation des femmes au Népal ici

Amnesty International s’engage pour que chaque personne ait le droit de faire des choix libres et informés sur sa sexualité, sans subir aucune discrimination, coercition, ni violence.