Des lois dépassées sur le viol portent préjudice aux femmes

Europe Des lois dépassées sur le viol portent préjudice aux femmes

La plupart des pays européens ne reconnaissent toujours pas légalement que les actes sexuels non consentis constituent un viol, a déclaré Amnesty International à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, rappelant que partout en Europe, des lois défaillantes et une dangereuse culture de culpabilisation des victimes perpétuent l’impunité.