Lutte contre le changement climatique: n’oublions pas les droits humains

Le changement climatique entraîne des modifications de l'environnement qui conduisent à des violations des droits humains. Amnesty International s’engage pour qu’un traité sur le climat contraignant soit conclu lors de la conférence sur le climat de Copenhague. Joignez-vous à cette demande.


Amnesty International fait partie de la coalition « Global Campaign for Climate Action ». L’objectif est de faire pression conjointement avec des actions sur les Etats avant et pendant la conférence sur le climat de Copenhague du 7 au 18 décembre 2009 afin qu’ils arrivent à un traité contraignant.

Sécheresses, inondations, vagues de froid, chaleur extrême sont des changements environnementaux qui résultent du changement climatique. Souvent, dans de telles situations extraordinaires, le droit à la vie, à la santé, à la nourriture et le droit à un logement sont en danger. Les Etats doivent aussi veiller aux modifications des conditions environnementales. En particulier, en négociant des traités climatiques.

Les droits humains protègent les personnes, qui voient leurs droits menacés par l’impact des changements climatiques, notamment par des mesures qui permettent de faire face aux changements climatiques. Les habitant·e·s des régions les plus pauvres sont les plus touché·e·s. Pénurie d’eau aiguë ou l’absence de récoltes, pour ne prendre que deux exemples, conduisent souvent à des violations des droits humains.

La Coalition réclame un traité contraignant, juste, ambitieux et qui penne en compte les droits humains. Signez notre appel sur www.tcktcktck.org. Vous trouverez également sur le site des informations complémentaires sur la conférence sur le climat de Copenhague.