L’économie suisse et les droits humains

juillet 2010; modifié novembre 2011
Les entreprises doivent respecter les droits humains. Amnesty International exige depuis longtemps que des dispositions légales contraignantes soient aussi appliquées aux entreprises. Les Etats ont quant à eux l’obligation de s’assurer que les droits humains soient respectés par les entreprises.

Amnesty International, en collaboration avec huit autres organisations, a fait réaliser une étude dépeignant la situation juridique en Suisse dans ce domaine. Cette étude expose clairement les obligations juridiques actuelles des entreprises suisses en matière de droits humains. Elle contient par ailleurs des indications sur la manière dont les entreprises actives à l’étranger pourraient être contraintes à une meilleure protection des droits humains.

Voir l'étude (pdf, 56 pages en anglais)

 

Campagne «Droit sans frontières» lancée le 3 novembre 2011

Le Conseil fédéral et le Parlement doivent garantir par des règles contraignantes que les entreprises ayant leur siège en Suisse respectent les droits humains et les standards environnementaux partout dans le monde. C’est ce que demande la campagne «Droit sans frontières», qui réunit quelque 50 organisations. Les droits humains et la protection de l’environnement sont des questions trop importantes pour les laisser au bon vouloir des entreprises. La campagne bénéficie du soutien du conseiller aux Etats Dick Marty. Ce spécialiste des droits humains appelle la Suisse à établir des règles claires dans l’intérêt aussi de sa propre réputation.

Campagne «Droit sans frontières»