Halte aux violations des droits humains et aux atteintes à l’environnement Monsieur le Conseiller fédéral, tenez les multinationales en laisse !

Il y a sept mois, plus de 50 organisations ont remis la pétition «Droit sans frontières», dans laquelle 135'000 personnes demandaient  au Conseil fédéral et au Parlement d’introduire des règles contraignantes afin que les multinationales domiciliées en Suisse soient obligées de respecter les droits humains et les standards environnementaux partout dans le monde et que les victimes puissent exiger réparation dans notre pays. Mais pendant que d’autres pays sont déjà en train de discuter des projets de loi, la Suisse n’admet même pas que les règles volontaires ne suffisent pas.

Le ministre de l’Economie, Monsieur Schneider-Ammann rencontre ces jours-ci au WEF les capitaines d’industrie du monde entier pour discuter de croissance économique et de concurrence globale. En même temps, des êtres humains souffrent dans d’autres parties du monde des activités des multinationales, dont celles qui ont leur siège en Suisse. Cela devrait être aussi important pour notre conseil fédéral.

La coalition «Droit sans frontières» appelle, à l’occasion du WEF, à tirer le conseil fédéral vers le haut et à lui rappeler de tenir les multinationales en laisse. Les conseillers fédéraux Schneider-Ammann et Burkhalter vont recevoir des milliers de courriels leur rappelant de s’engager pour des règles contraignantes et d’obliger les multinationales suisses à respecter les droits humains et les standards environnementaux partout dans le monde. Cet appel sera illustré par une action symbolique à Davos. Parce qu’il n’est jamais trop tard pour prendre une bonne résolution pour la nouvelle année.

«Droit sans frontières»

«Droit sans frontières» est une coalition de plus de 50 organisations de développement et de droits humains, d’associations d’environnement et de femmes, de syndicats et groupements critiques d’actionnaires. Elle s’engage pour des règles claires obligeant les multinationales à respecter les droits humains et l’environnement partout dans le monde. www.droitsansfrontieres.ch

Communiqué de presse publié le 23 janvier 2013, Lausanne.
Contact du service de presse