© Digitale Gesellschaft
© Digitale Gesellschaft

Vidéo La surveillance frappe les mauvaises personnes

25 mai 2015
Une courte vidéo lance avec humour le débat sur la surveillance et la sécurité : la surveillance n’amène pas plus de sécurité et manque souvent sa cible.

On entend toujours que plus de surveillance est nécessaire pour garantir notre sécurité. La vidéo «Nous avons le coupable !» rend un autre verdict. Plus de surveillance ne renforce pas la sécurité. Et ce ne sont pas des criminels qui sont touchés, mais des personnes ordinaires qui ne se doutent de rien.

Cette brève vidéo a été réalisée par l’organisation Digitale Gesellschaft avec des personnes du monde du cinéma et des étudiant·e·s de la ZHDK, ainsi que le soutien d’Amnesty. La production veut apporter une contribution au débat sur les nouvelles lois de surveillance en Suisse (LSCPT et LRens).

Idée: Digitale Gesellschaft, Manuel Häfele, Arnold Bucher

Script: Arnold Bucher, Christian Wehrlin

Actrice et acteurs: Sabine Fehr (Mme Müller), Christoph Lanz (M. Müller), Kaspar Weiss (policier)

Votre don les protège

De l’aide pour les enfants traumatisés par la guerre Votre don les protège