La délégation d'AMNESTY YOUTH (de g à d): Lea, Janka et le stagiaire André © Lea Schlunegger
La délégation d'AMNESTY YOUTH (de g à d): Lea, Janka et le stagiaire André © Lea Schlunegger

Rencontres internationales Une délégation d'AMNESTY YOUTH à Berlin

10 décembre 2014
Jugend@Amnesty, c’est la rencontre annuelle et nationale des jeunes militant-e-s d’Amnesty Allemagne. Quelques invités internationaux étaient aussi conviés : la Suède, la Grande-Bretagne, la Roumanie, l’Irlande et la Suisse.

L’événement a eu lieu à Berlin du 14 au 16 novembre 2014 et a réuni plus de 200 participant-e-s. Le premier jour, le programme assez léger nous a permis de faire un tour en ville et de faire mieux connaissance et d’échanger avec les autres participant-e-s. Les choses sérieuses commencèrent samedi matin. Au programme : ateliers et préparation de l’action de rue. Les thèmes de ces ateliers étaient très intéressants et diverses : du théatre d’improvisation à la sphère privée sur internet en passant par la campagne prioritaire du moment « Stop Torture ».

L’action de rue était une manifestation entre Potsdamer Platz et Brandenburger Tor qui s’est terminée par un discours public. L’effet fut impressionnant et quelques passant-e-s ont même rejoint la manifestation spontanément ! Devant la Brandenburger Tor, les mots « Stop Torture au Mexique » ont été formés avec des lanternes déposées sur le sol, puis Abel Barrera a fait un discours très impressionnant sur la situation de la torture dans ce pays. Ensuite, dans le cadre du programme du soir, nous avions le choix entre aller (re-)découvrir Berlin d’une façon atypique ou alors d’aller fêter les succès de la journée.

Ce week-end était un succès total. Non seulement l’action était très impressionnante, mais les moments d’échange et les rencontres avec tous ces jeunes militant-e-s furent incroyablement inspirants. Pleins d’idées d’action et d’envie de les réaliser, nous sommes retournés en Suisse après trois jours qui sont passés bien trop vite.

Article: Janka, groupe jeunes Lucerne
Photos: Lea, groupe Université de Berne