TRADUIRE Strassenaktion für die verschwunden Studenten von Ayotzinapa am End-of-Summer Weekend 2015 in Bern© Michael von Bergen
TRADUIRE Strassenaktion für die verschwunden Studenten von Ayotzinapa am End-of-Summer Weekend 2015 in Bern © Michael von Bergen

End-of-summer week-end 2015 AMNESTY YOUTH rencontre d’automne

27 septembre 2015
Sarah nous raconte l'«End-of-summer week-end» à Berne.

«Ayotzinapa est située au Mexique dans le département d’Etat du Guerrero. Le 26 septembre 2014, quarante-trois étudiants mexicains y ont été enlevés. Exactement une année plus tard, quarante-trois bougies avec les noms des étudiants disparus ont été allumées en leur hommage au centre-ville de Berne. Ce sont les participant·e·s de la rencontre AMNESTY YOUTH «End-of-summer week-end» qui sont à l’origine de cette action. Les bougies ont brûlé jusqu’au lendemain. Si l’une d’entre elles venait à s’éteindre, elle était rallumée par des passant∙e∙s.

Trente jeunes personnes ont pris le temps d’entrer en action durant le «End-of-summer week-end». Amener la lumière dans l’obscurité, c’est ça notre crédo. Des week-ends comme celui-là servent à ne pas laisser tarir notre inspiration pour garder notre motivation intacte.

Savoir organiser des actions spectaculaires est important, c'est pour cela que Karin, coordinatrice jeunesse, et Héloïse, formatrice et membre du groupe jeunes du canton de Neuchâtel, nous ont rendu visite, pour nous donner des informations sur la campagne «My Body My Rights». Nous avons appris beaucoup sur les droits sexuels et reproductifs et nous avons pu mener des discussions passionnantes. Nous avons abordé la thématique de l’avortement et de son statut juridique en Europe. En Irlande, avorter reste considéré comme un crime- le simple fait d'informer à ce sujet peut être punissable. Notre action photo vise à rendre le public attentif à la situation en Irlande. Ce que nous revendiquons: l’avortement doit être décriminalisé!»

- Sarah, groupe jeunes Berne